Partagez | 


Nukenin de rang S
Nukenin de rang S
avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014

Fiche ninja
Niveau: 36
Expérience:
310/400  (310/400)


MessageSujet: Que le jeu commence ! [Mariko & Hanzo]   Lun 4 Aoû - 18:00


J'vais mourir comme un brave et vivre comme un Prince !


Les hauts gradés du village caché de la foudre ainsi que le Raikage quatrième du nom désiraient faire progresser leurs faibles ninjas, c'est-à-dire, les Genin et aspirants. Ils voulaient que le plus vite possible, ses vaillants shinobis deviennent forts et il y avait un moyen maintenant pour que cela se produise. Une personne doté d'une intelligence largement supérieur à tous les êtres de cette terre avait conçu une machine. On l'appelait le Souterrain de l'infini. Qu'est-ce que c'était ? Qu'est-ce qu'il y avait à l'intérieur ? Comment cela fonctionnait-il ? C'était ce que le monde entier se demandait et malheureusement il n'y avait aucune réponse, mêmes des chefs de chaque village natale n'en savaient rien. Pour connaitre ce que cachait cette grotte, il fallait y aller, tout simplement. Les prix ou plutôt les surprises étaient incroyables, sortant de l'irréelle, disait-on. Leurs processus permettait même de te faire progresser et améliorer tes capacités à chaque combat. C'était juste fabuleux, mais pour cela, il y avait plusieurs étages auxquels il fallait franchir.

Toi, le Prince, on t’embauchait pour une tâche qui n'allait certainement pas être aisée et qui reliait ce passe-temps justement. Une lettre venant de la part du supérieur de Kumo t'avait été remise en main propre par l'un de ses gardes du corps. Apparemment, tu devais te rendre à ce jeu de souterrain et soutenir deux gamins qui devaient devenir plus robustes. Au tout début, tu hésitais un peu. Tu te disais que cette requête allait être un ennui immortel. Mais ça, c'était seulement avant qu'on ne te parle du système de jeu qui consistait à tuer ses opposants. Toi qui ne vivait que pour le combat... oui, toi, celui qu'on surnommait le démon après l'événement tragique qui avait eu lieu dans les profondeurs du village caché de la pierre. Ce jour-là, il n'y avait eu que deux survivants... dont toi et le gardien. Tous les autres étaient décédés; assassinés de tes propres mains: prisonniers comme geôliers. Un génocide, voilà le terme exact de ce que tu avais commis. Maintenant, tu ne faisais qu’errer dans le monde à la recherche d'argent et de puissance, dans le seul but de pouvoir reconquérir ton village d'origine: Iwa. Certains allaient trouver ça étrange de ta part, mais il se trouvait que Ryotenbin no Ônoki était ton maître. Ce n'était que pour lui que t'engageais à ce choix. Les démarches pour ce village se poursuivaient; lentement, mais sûrement. La force pour l'acquérir, tu la possédais, mais pas l'oseille.

C'était donc pour ça que tu acquiesçais la quête. Les mains dans les poches, entreprenant cette marche habituelle qui te donnait l'allure d'un Prince, tu approchais doucement les grandes portes du Souterrain de l’Infini, le lieu de rendez-vous. Les deux shinobi du village caché de la foudre étaient présents. Tu ne les voyais pas encore depuis ta position. Le soleil tapait fortement dans les horizons. Ta silhouette se dessinait aisément avec tous les rayons lumineux qui te cognaient dans le dos. Et cette ombre qui reproduisait parfaitement tes mouvements après une bonne dizaine de minutes se retrouvait au pied de la jeune fille à la chevelure foncée. Sans dire un mot, le haut de ton corps légèrement penché vers l'avant, tu continuais sur cette démarche en espérant que les deux "débutants" allaient te suivre. Pour le moment, parler n'était pas nécessaire. Oui, tu étais l'une de ses personnes qui ne s'exprimait seulement lorsque c'était utile. Tes yeux flamboyants perçants le regard des portes gigantesques, celles-ci s'ouvraient gentiment et quant à toi, dès que possible, tu pénétrais l'endroit qui semblait glauque et sans aucune vie, murmurant aux deux aspirants ninjas: « Appelez-moi Kyojin... » Le ton utilisé pour ses trois mots étaient paisibles. Tu ne voulais pas leurs donner une mauvaise image de ta personne même si ils savaient sûrement ce que tu avais commis... ou que tu étais Nukenin.

Et également parce que c'était mieux ainsi. Tu ne pouvais pas les effrayer ou durant les combats ils seraient constamment apeurés par le fait que tu puisse les tuer, les entravant donc. Laissant derrière toi petit un sourire en coin de visage avant d'entrer dans cette salle obscure, ton cerveau se mettait à fonctionner. Tu commençais à réfléchir un petit moment. Les capacités de tes protégés étaient inconnus. Tu y pensais trop tard. Les portes se fermaient. Tu ne pouvais plus y remédier. Nique. Dans ton intérieur, ensuite, tu espérais seulement qu'ils n'étaient pas trop apathique et te concentrais sur la suite. Le jeu allait débuter.


Dernière édition par Jigoku Kyojin le Mar 5 Aoû - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Genin de Kumo
Genin de Kumo
avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 21

Fiche ninja
Niveau: 5
Expérience:
0/200  (0/200)


MessageSujet: Re: Que le jeu commence ! [Mariko & Hanzo]   Lun 4 Aoû - 20:57


Pour une fois, une bonne nouvelle m'avait été annoncée. Mon avide ambition serait enfin satisfaite. Le Raikage, pour qui ma reconnaissance venait de faire un bond, m'avait sélectionné pour une aventure particulière. Des haut-gradés m'avaient assurés, avec un semblant de mystère, que ce périple transformait un homme. Il y avait de quoi être excité, mais je refusais d'exploser de joie pour si peu. J'avais beau cogiter, rien ne semblait sortir de ma cervelle. Des lieux me venaient en tête, mais ils n'avaient aucun rapport avec la citation de mes aînés. Seuls mes yeux parleront, il était inutile de se torturer ainsi. Finalement, la réponse me fut confiée le jour du départ. Le souterrain de l'infini était l'endroit en question. De l'infini. Un nom bien pompeux qui avait intérêt à ne pas me décevoir. J'imaginais à l'avance ma désillusion lors de la découverte de ce souterrain.

De plus, un invité avait eu l'audace de se joindre à mon escapade. Notre cher Raikage avait jugé bon de laisser un étranger superviser notre tour dans le souterrain, un nukenin selon certains dires. Sur le moment, j'avais éclaté de rire, car j'avais reçu cette information d'une même façon qu'une plaisanterie. Cependant, sa véracité n'avait pas tardé à me faire perdre mon sourire. Cette décision était arrivée d'une manière implacable et avait bouleversé l'un de mes principes. Subir et la fermer. Un moins que rien n'avait pas son mot à dire, parce qu'on lui donnait l'occasion de visiter un endroit inconnu. J'étriperais bien toutes les personnes qui pensaient de cette manière. Cependant, la curiosité avait fermé son clapet à la colère qui me rongeait, car le souterrain m'intéressait.

Assis sur un bloc de pierre, pestant de temps à autre en raison de la chaleur ambiante, j'observais avec un brin d'admiration les portes du donjon. Il était indéniable que ce bâtiment avait nécessité un temps exceptionnel à sa construction. Le continent de Monougou ne m'avait pas intéressé, car il n'était pas l'objet de ma quête. Mon temps n'était consacré qu'à ce qui méritait mon attention et à ce moment-là, les portes la suscitaient. La présence de mon équipière ne m'avait pas fait le même effet que ce qui occupait mon regard. Moins j'en savais sur elle, mieux je me portais. Les relations, surtout entre individus du sexe opposé, attiraient les ennuies. De plus, si elle s'avérait être un boulet pour l'avancée du groupe, je me ferais un certain plaisir à l'éjecter.

L'arrivée désirée du membre manquant acheva ma contemplation du souterrain. L'homme, un adulte à la chevelure écarlate, consolida mon mépris envers les étrangers. Il se dégageait de sa personne une assurance mêlée à l'arrogance. Je me gardais bien l'idée de lui coller un coup de poing à la figure, tellement sa démarche princière m'irritait. D'un simple bond, je quittai mon perchoir afin de rejoindre mon groupe. Mon corps et mon esprit étaient prêts. Il était l'heure de vérifier l'authenticité des rumeurs planant autour du souterrain de l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Genin de Kumo
Genin de Kumo
avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 01/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 5
Expérience:
75/200  (75/200)


MessageSujet: Re: Que le jeu commence ! [Mariko & Hanzo]   Mar 5 Aoû - 9:04
















 ❝ Que le jeu commence ❞  
Citation. ~




Le soleil vint frôler ma joue alors que je me réveillai doucement. Je sautai au bas de mon lit déjà bien réveiller et en pleine forme. Mon ventre commençait à grogner, signe que j'avais faim. J'enfilai mes pantoufles et descendis les escaliers de la maison familiale en courant. J'entendis alors ma mère m'engueuler et me dire d'éviter de faire tout ce bruit si tôt le matin. C'est vrai qu'il n'était que six heures. Mais je n'avais jamais pu dormir bien tard. Dormir était une perte de temps pour moi. Je m'installai à table en m'excusant. Maman me tendit alors mon médicament. Je détestai prendre ce truc, même si je savais que sans ça je serais encore plus insupportable. C'était comme ça. Je souffrais d'un syndrome du déficit de l'attention avec hyperactivité et jusqu'à maintenant personne n'avait trouvé comme guérir ça définitivement. Je le pris bon gré malgré et me servis un bol de céréale avec du lait, des tartines de confiture et un grand verre de jus d'orange. Alors que je mangeais maman prit la parole :

"N'oublies pas que le Raikage veut te voir."



Zut, si elle ne me l'avait pas rappelé j'aurais surement oublié ce rendez-vous. Je me demandai ce que pouvait bien me vouloir le chef de notre village. J'avalai mon petit-déjeuner en vitesse et montai en courant les escaliers jusqu'à ma chambre sous les engueulades de ma mère. Je m'habillai rapidement d'une tunique noire à manche courte et d'un short rose. J'enfilai mes chaussures de ninja et n'oubliai pas de nouer mon bandeau de Kumo sur mon front. Je me saisis de ma sacoche à shuriken et à kunai puis sortis de la maison en courant. Lorsque j'arrivais, j'appris que le Raikage m'avait choisis pour une mission bien particulière. Je devais me rendre dans le souterrain de l'infini en compagnie d'un autre genin du village du nom d'Hanzo Kurotsuchi. J'étais très excitée à l'idée de cette aventure et je n'arrivai pas à tenir en place. J'appris aussi qu'on serait accompagné par un nunkenin qui se nommait Jigoku Kyojin.

Cette aventure promettait vraiment d'être excitante et j'étais impatiente d'y être. Les gradés n'avaient pas cessé de me dire que cela serait très difficile, mais je m'en fichais. Je n'avais peur de rien. Mais ils ajoutèrent que je n'en sortirais que grandit et plus puissante. J'étais surtout curieuse de découvrir ce que pouvait cacher ce souterrain au nom si étrange. De plus, je ne connaissais pas ce continent du nom de Monougou. Le voyage fut très long pour moi et mon futur coéquipier n'avait pas décroché un seul mot. Je le trouvais vraiment étrange comme gars.

Finalement, on arriva devant de grandes portes. Voilà donc le fameux souterrain. Cela faisait quelques minutes que j'attendais en compagnie d'Hanzo quand je vis arriver un homme bien plus âgé que nous. Il se présenta à nous sous le nom de Kyojin Jigoku. Je compris assez vite qu'il devait s'agir du nunkenin chargé de nous accompagner dans cette aventure. Alors que mon attention vacillante était sans cesse accaparée par tout ce qui m'entourait, on se mit en route et entra dans le fameux souterrain. C'est alors que j'entendis les portes se refermer derrière nous. Je pris alors la parole à mon tour, trouvant plus respectueux de me présenter :


"Mariko Matsuden."

C'était difficile de cacher son véritable nom de famille, surtout quand on faisait partie d'un clan qui avait été aussi prestigieux que le clan Uchiwa. Mais je n'étais pas du genre à désobéir à mes parents et papa m'avait bien dit de garder secret notre appartenance au clan maudit comme on l'appelait maintenant. J'essayai de rester concentrer sur ce qui nous attendait dans ce souterrain, mais cela n'était pas si simple pour moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Grand maître suprême
Grand maître suprême
avatar


Messages : 101
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 28


MessageSujet: Re: Que le jeu commence ! [Mariko & Hanzo]   Mar 5 Aoû - 9:04

Le membre 'Matsuden Mariko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Souterrain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobinokahou.fr-bb.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que le jeu commence ! [Mariko & Hanzo]   

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» Entrainement d'Hanzo
» Une épée, deux épées... [PV Seigen & Hanzo ]
» “ GOOD VIBRATIONS ” • La Jolla t'attend !
» Ito Mariko ♥ Come on, I have a lot of lovely cookies for you !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Kahou - Qu'une nouvelle histoire commence ... :: Reste du monde :: Reibai no Amida : Souterrain de l'infini :: Etage 1 à 10-