Partagez | 


Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
255/325  (255/325)


MessageSujet: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 14:08



  


  
Qui es-tu ?



  

Des ruines. Encore. Cela fait la combientième fois depuis que Kyojin et moi étions partis du village, il y a maintenant quelques mois. C'en devenait presque une routine à dire vrai. Outre les innombrables bâtiments et morceaux, il y avait également une odeur. Ça puait le sang. Selon les informations que nous avions eues, des possesseurs de Kekkei Genkai s’étaient réfugiés ici, sous le règne de Yagura. On imaginait très bien, au vu de l'état de cet endroit ce qui s'était passé. D'où l'odeur de sang. Kyojin et moi nous étions séparés afin de pouvoir enquêter du mieux possible. Après tout, il restait peut-être quelque chose d'intéressant, qui sait ?

Soupirant de lassitude, je me demandais cela faisait combien de fois que je voyais ce spectacle. C'était tellement fréquent maintenant que voir des bâtisses détruites où des corps sans vies abandonnées ne me faisaient ni chaud ni froid. C'était peut-être comme ça que Sasori avait finit par péter un câble, si ça se trouve. Enfin, je ne m'intéressais pour l'instant que guère aux marionnettes humaines, et je serais de toute façon incapable d'en créer une. La question était donc réglée d'avance.

Alors que je poussais sans ménagement le corps sans vie d'une femme d'un coup de pied, j'entendis des pas derrière moi. Il s'agissait de Hikazero, ma marionnette. Semi-Autonome, elle pouvait se déplacer un peu et même parler. Bon ok, elle était totalement conne par contre. Il faudrait vraiment que je l'améliore un de ces quatre.

- Fait longtemps qu'on à pas découpé des têtes, maitresse. Je m'ennuie...

Pff... et la voilà repartis à la charge. Sérieusement, qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire d'elle. Couper des têtes, elle pensait qu'à ça. Au moins, elle n'essayait pas de couper la mienne ou celle de Kyojin. C'était déjà ça....

Un mouvement ! Et ce n'était pas celui de ma marionnette. Mon compagnon lui, était de l'autre côté des ruines. Cela ne pouvait être lui. En somme, quelqu'un d'autre se baladait ici. Sans doute un pillard. Sur mes gardes, je fis signe à Hikazero de ne rien dire et de me laisser agir.

- Hé bien. Je ne pensais pas ces ruines aussi touristiques que ça. Qui es-tu ?

Un simple message pour lui dire que je l'avais repérée. Il n'y avait plus qu'à attendre sa réaction. Si c'était un ennemi, il attaquerait sans aucun doute. Oi-nin ? Peut-être. Si c'était le cas, je serais dans des beaux-draps en tout cas. Quelques gouttes commençaient à tomber sur les ruines tandis que j'attendais la réponse de l'intrus....


Apparence d'Hikazero:
 
  

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther, pas touche.
  


Dernière édition par Takabe Sayu le Jeu 7 Aoû - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 14:29



La jolie tatouée avait entrepris de se balader au milieu des ruines. Enfin, il n'était pas tellement question de balade, elle avait simplement décider de voyager de ce côté de Kiri, pour la journée au moins, afin de découvrir ce qui pourrait bien se tramer ici. 
Yagura avait sans doute été l'un des plus grands Tyran de ce monde, mais il avait également laissé une part non négligeable de secret derrière lui. Et cette partie des ruines avaient jadis été l'endroit où il avait laissé périr ceux qui possédaient un Kekkai quelconque, comme s'il les craignait. Il avait choisi sa propre part d'horreur et en avait fait ainsi. Alors, Makkura avait décidé de s'y rendre, simplement pour voir si ces lieux n'avaient pas de nouveaux secrets a révéler de la dictature passée. En vérité, elle ne s'attendait pas non plus à trouver un secret mondiale capable de changer la vie du monde ninja de manière irréversible, non, bien loin de là. Elle cherchait simplement à comprendre ce qui avait pu s'y dérouler, à quel point les gens avaient-ils pu souffrir et ce qui était ensuite advenu de la toute petite marque qu'ils avaient laissé dans ce monde. Si jamais il subsistait encore une trace quelconque de leur passage, de leur vie désormais révolue et qu'ils ne pourraient plus jamais reprendre pour tenter de faire quoique ce soit d'autre dans ce monde. Non, tout était fini pour eux. Ils ne pourraient plus rien y changer. Un peu comme son propre géniteur. 

La Rose comprenait mieux la notion de trépas de cette manière, elle comprenait ce que cela voulait dire, lorsque l'on était considéré comme quelqu'un de " décédé " ; on devenait comme une relique du passé, un vieux souvenir que l'on ne pourrait plus jamais remettre à vif. Le temps fait changer bien des choses et généralement, il fait disparaître des gens, des choses, de vieilles souvenances que l'on aurait pourtant voulu gardés. Mais non, tout fini par s'oublier, par disparaître tout simplement. Et même les Hommes n'y font pas exception, bien loin de là. 
Alors qu'elle continuait de progresser dans ce paysage dévasté, elle regardait aux alentours. Ce n'était pas un endroit très prisés des villageois, puisqu'il était synonyme de la dictature qu'ils venaient juste d'évincer, qui venait juste de se terminer. Alors, elle se sentait comme seule au monde dans cet endroit. Mais bien évidemment, un shinobi tel qu'il est sensé être ne doit jamais oublier qu'il n'est jamais réellement seul dans ce monde et qu'un ennemi peut toujours se trouver tapi dans l'ombre, non loin de lui. Makkura avait un tant soit peu fait abstraction de cette notion essentielle, mais lorsqu'elle entendit un bref bruit de pas, elle finissait par se retourner délicatement, écoutant ce qui pourrait être un indice d'une quelconque compagnie, amicale ou non, dissimulée plus loin dans ses ruines. 
Alors, une voix s'élevait doucement, s'adressant sans aucun doute à elle. La tatouée suivait le son et finissait par se planter face à ce qui lui semblait être une jeune fille aux longs cheveux blonds. Instinctivement, elle s'armait, dans le cas où l'affrontement serait engagé d'une seconde à une autre.

- Et toi ? Qui es-tu et que fais-tu là ? Lançait-elle d'une voix sourde.

Elle s'approchait délicatement, à la manière d'un félin, restant sur ses gardes. 


_________________
« T'avoir avec moi, c'est nous garantir une survie obligatoire. »
Yajirûshi no Jimmu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
255/325  (255/325)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 16:15



  


  
Qui es-tu ?



  

J'avais survécu à trop de rixes pour ne pas être capable de déceler un combattant expérimenté d'un débutant. Et cette fille était à l'évidence une combattante expérimenté. Accompagnée de longs cheveux roux, elle ne pouvait dissimuler le fait qu'elle appartenait à Kiri, son bandeau étant sur sa cuisse droite. Tss, quelle plaie. J'espérais sincèrement que cela ne vire pas à l'affrontement, je ne tenais pas à ce que ma tête soit affichée sur le Bingo Book après tout. Remarque, je n'avais pas eue le temps de le regarder récemment. En tout cas, elle ne m'avais pas reconnus. C'est pour le mieux.

- Bon, au moins tu n'a pas l'air d'être une Oi-Nin, c'est déjà ça...


Aveu plus ou moins subtil, elle n'était sans doute pas assez sotte pour ne pas comprendre ce à quoi je faisais allusion. L'absence de bandeau représentant un quelconque village et ma marionnette devait être assez indicatif. J'étais une Nukenin et je ne le cachais absolument pas. Si j'avais des réserves quand à une hypothétique victoire contre elle, je ne doutais point de gagner assez de temps pour que les renforts arrivent. Après tout, Kyojin était dans le coin, au cas-où. Mais bon, si on pouvait éviter les effusions de sang, ça m'arrangerais.

- Je m'appelle Takabe Sayu. J'étais originaire d'Iwa avant.Et toi ? Je sait que tu viens de Kiri, mais c'est tout.

Toute excitée, Hikazero avait du mal à se contenir. Elle était prête à intervenir en cas de joute, ce qu’elle devait attendre de pied ferme d'ailleurs.

- Et moi, c'est Hikazero ! Dites maîtresse, je peux lui couper la tête ?

Joignant le geste à la parole, elle n'attendit même pas ma réponse. Elle sauta habillement en pointant son gros couteau de boucher vers la kunoichi de Kiri. Non mais franchement, elle était stupide ou quoi ? D'une simple impulsion du majeur, je créais un fil de chakra, invisible à l’œil nu pour faire revenir ma marionnette vers moi, non sans qu'elle ne râle devant cet acte anti-constitutionnel.

- Désolée... Hikazero est une idiote pure jus. J'espère que tu ne lui en tiendra pas rigueur.

Prudente, je restais toutefois sur mes gardes. Il n'était pas question de lui laisser l'avantage si elle comptait me frapper. Le genou très légèrement en avant, j'adoptais une posture qui était, certes très basique mais efficace. Ce n'était ps pour être agressive. Juste... prudente.
  

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther, pas touche.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 17:10



La tatouée restait tout de même sur ses gardes, son arme maintenue contre sa cuisse dans le cas où l'affrontement devrait être engagé. Cette jeune fille face à elle se trouvait être une intruse, en quelque sorte, et de ce fait, elle ne pouvait nullement se permettre de relâcher la pression. Alors, la lame de son arme contre la peau nue de sa cuisse gauche, elle gardait ses sens en alerte, cependant que la vagabonde se présentait. 
Le regard de la belle aux cheveux roses décrivait le corps de celle qui serait peut-être un adversaire. Elle continuait de se méfier malgré les présentations qui avaient été faites. Bien sûr, la jeune femme savait que cela ne voulait rien dire, elle pourrait lui mentir sans état d'âme et ça, Makkura n'aurait jamais la preuve. Alors, malgré cela, elle restait méfiante, cependant que d'une voix calme et posée, elle se présentait à son tour. 

- Ninja d'Elite de Kiri, Makkura, lançait-elle platement en s'avançant un peu plus.

Aux côtés de la jeune fille, ce qu'elle avait présenté comme une marionnette, semblait être pris d'une frénésie singulière, sautillant dans la direction de la Kunoichi aux tatouages. Celle-ci esquissait un léger mouvement de recul, ou du moins, elle se retranchait dans une position de défense typique, son arme restant toutefois bien maintenue contre sa peau. Un chouïa de pression en plus et la lame percerait sa peau, faisant couler un flot d'hémoglobine le long de sa jambe, dégringolant sur son derme avec une lenteur morbide. 
Comme si cette idée semblait lui avoir brusquement sonné dans sa tête, elle décollait un peu la lame de son épiderme, assujettie à une sensation de satisfaction et presque de libération lorsque la pression se relâchait. 

- Et qu'est-ce que tu viens faire ici, alors ? 

Sa position se relâchait un peu, mais l'on pouvait voir le jeu du muscle de son bras gauche sous la peau. Celui-ci tressaillait, cependant qu'elle jouait avec son arme de manière compulsive. Bien sûr, la belle ne s'en rendait pas compte, mais lorsqu'elle en prenait conscience, elle stoppait tout mouvement et regarder de nouveau la marionnette. Elle avait eu vent de shinobis usant de pantins pour se battre, mais elle ne savait pas que ceux-ci pouvaient avoir une personnalité propre et consciente qui prenait le dessus sur les demandes de son possesseur. 
De ce fait, sa méfiance redoublait alors. Peut-être était un autre mensonge ? Elle n'en savait rien, mais juste pour cela, elle ne devait pas relâcher son attention des détails qui l'entouraient et qui pourraient peut-être lui causer des désavantages non négligeables. 


_________________
« T'avoir avec moi, c'est nous garantir une survie obligatoire. »
Yajirûshi no Jimmu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
255/325  (255/325)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 17:56



  


  
Pocky Time !



  
Elle stressait. Apparemment cette jeune femme aussi n'était pas des plus sereines. En même temps, elle ne connaissait rien de ma force. Mais moi, je pouvais me faire une idée de la sienne. Une ninja d'élite hein ? Si cela était vrai, je ne pourrais définitivement pas la vaincre. Enfin, le mieux serait tout bonnemment de ne pas avoir à la combattre. Après tout, on étaient jamais à l'abri d'une mauvaise surprise.

Ce que je faisais ? Je pouvais bien évidemment lui dire, cependant, je n'en avais nullement l'intention. J'avais l'avantage d'avoir un compagnon non loin d'ici et je ne voulais absolument pas la lui faire savoir. Je comptais garder mon coup de poker en main au cas où cela tournerait au vinaigre. Après un soupir las je me posais tranquillement contre le mur, ma jambe repliée. Il suffisait de ne pas l'agresser et je m'en sortirai sans dommage. Tout du moins, je l'espérais.C'est alors que je sortis de la poche intérieure de mon vêtement une boîte... de pocky. Oui. En en prenant un en bouche, j’envoyai la boite en direction de cette fameuse  Makkura.

- Arrête de stresser, j'ai pas l'intention de me battre contre toi.

Tout à fait calme, je continuais de garder en laisse Hikazero afin qu'elle ne tente pas de l'égorger. Chose assez facile mais tout de même horriblement chiante. Sérieusement, qu'es-ce qui m'avais prise de faire cette bobine de chakra. Enfin, c'était trop tard maintenant.

- Mais laissez moi, maître ! Juste un petit meurtre, ça fait longtemps !

Vraiment. Elle ne s'arrêtait donc jamais. Je commençais a en avoir assez. Tandis que je faisais craquer mon pocky dans ma bouche, je sortis un mini-parchemin. En effet, j'avais réussis à m'arranger pour en utiliser, car les gros parchemins n'étaient pas très pratiques sur un champ de bataille.

Bien sur, son utilité était évidente, c'était pour la faire fermer à ma marionnette. Il n'y avait que comme ça qu'elle comprenais. Sans prendre en compte ses geignements, je la scellait de nouveau dans le parchemin qui reprit place dans mes vêtements.

- Sinon, pour te répondre je suis ici pour inspecter. Après tout, ces ruines étaient un repaire de puissants shinobis, il y à peut-être quelque chose d'intéressant.

Bah oui. Fallais pas être débile non plus. Il y avait sans doute des parchemins intéressants, bien que j doutais qu'il y en ai sur le Kugutsu. Au pire, je pourrais toujours les revendre au Marché Noir. Ils pouvaient valoir chers.

- Et toi ? Nostalgique de la brume sanglante ? Parait que votre nouveau Kage est un vieux.

  

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther, pas touche.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 18:21



La Rose finissait par se détendre un tant soit peu, elle nichait son arme contre la mitaine de limaille qui englobait son genoux depuis le milieu de sa cuisse. Elle préférait tout de même conserver quelque chose à portée de main, si jamais elle se devait d'agir assez rapidement. Mais visiblement, la jeune fille ne semblait pas être encline à préparer le combat, même si, à son inverse, sa marionnette quant à elle voulait à tout prix voir l'hémoglobine recouvrir le sol de ces ruines. Alors, comme la blonde se posait doucement contre un mur, Makkura l'imitait presque, s'appuyant contre l'une des pierres, son arme luisant au soleil. Cet endroit était sans aucun doute le plus calme de tout Kiri, et c'est sans doute pour cela qu'elle avait décidé de se rendre ici, par cette belle et douce journée. Il ne pleuvait pas encore réellement, et le soleil se faisait un tant soit peu timide. Mais au moins, l'air était agréable grâce à ce petit vent chaud qui venait caresser avec délicatesse son derme pâle. 
Finalement, la vagabonde lui lançait une petite boîte de bonbons, comme pour lui faire comprendre que ses agissements n'avaient rien de mauvais, ni pour elle, ni pour qui que ce soit d'autre. Forcément, elle ne laisserait pas aller à imaginer que tout serait aussi calme du début à la fin, un changement de programme pouvait arriver bien assez vite. Mais au moins, sa venue ici ne semblait pas être pour causer un quelconque tord au village de la Brume. Et puis, elle s'énonçait, confirmant ce que la belle tatouée commençait à penser.

- Tu sais bien que je ne peux pas te faire totale confiance, je reste sur mes gardes, c'est une institution. 

Elle lui renvoyait alors sa boîte de bonbons, souriant légèrement. Cette mimique était devenue une chose rare sur le beau visage de Makkura, mais parfois elle se le permettait. En fait, elle souriait surtout lorsqu'elle s'apprêtait à commettre un meurtre. Mais ce n'était pas le cas à ce moment pile et son sourire n'avait donc rien de malsain. Juste, elle considérait que la jeune fille en face d'elle n'était pas une menteuse, mais que, à son instar, elle restait sur ses gardes au cas où elle devrait faire face à une offensive surprise. 
Alors que la marionnette continuait de glapir sauvagement, sa maîtresse sortait un rouleau de taille réduite, rappelant ainsi la petite folle au couteau. Même si cette poupée avait une expression mignonne, elle restait barbante lorsqu'elle commençait à agir comme une enfant pourrie gâtée à qui l'on refuserait un bonbon. Et finalement, elle disparaissait, laissant le calme reprendre son territoire. 

La jeune fille finissait par confier les raisons de sa venue dans ses ruines, et la tatouée comprenait un peu mieux. Après tout, elle n'était pas réellement à Kiri et par conséquent, n'était pas obligée de la chasser. La seule raison pour laquelle elle pourrait lui demander de foutre le camp, serait qu'elle se mette à fouiner en quête d'informations sur le village en lui-même. Ce n'était pas le cas, et une nouvelle fois, cela détendait la Kirijins aux poisons.

- La brume sanglante ? Malgré mon âge, je ne l'ai pas réellement vécue, alors non, je m'en fiche un peu, elle se stoppait, regardant en direction du ciel. Le Kage est vieux, ouais, mais j'pense qu'il a plus d'un tour dans son sac et qu'il devrait pouvoir nous aider un maximum à se faire une nouvelle réputation, derechef, elle s'arrêtait. On passe pour les gros sadiques, non ?

A cette réflexion, elle souriait singulièrement. Elle faisait partie de ses sadique, elle en avait bien conscience, mais il est vrai qu'elle n'avait jamais réellement subi le régime du village. Non, elle, elle avait été la souris de laboratoire de son propre père. 


_________________
« T'avoir avec moi, c'est nous garantir une survie obligatoire. »
Yajirûshi no Jimmu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
255/325  (255/325)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Jeu 7 Aoû - 22:03



  


  
Un peu de compagnie



  
Magia by Kalafina [LeeandLie] on Grooveshark


Bon, au moins il semblerait que nous ne nous battrons pas. J'avais un peu la flemme de combattre aujourd'hui, quand bien même sa tête m'aurait rapportée un gros paquet de fric. Et puis, elle semblait avoir un semblant de confiance en moi. Tant mieux, il n'y aura donc pas d'incident regrettable aujourd'hui.

Alors qu'elle me redonnait mes pockys, que je rentrais tranquillement dans mes poches, nous continuions de discuter tranquillement, comme deux vieilles amies. Comme. Mais on ne l'étaient pas, après tout, nous venions seulement de nous rencontrer. Ni elle ni moi ne connaissions véritablement les intentions de l'autre, d'où notre méfiance réciproque.

En même temps, elle le disait elle-même, dans son village, ils passaient tous pour des gros sadiques. Remarque, elle était pas vraiment loin de la vérité en fait, vu toutes les atrocités qu'avaient commis Yagura. Rien que l'examen des Gennins, c’était un putain de truc de barge quand même. Même une Nukenin comme moi pensait que c'était beaucoup trop. Fin, on peut pas dire que ça soit dénué de logique non plus, après tous, les résultats étaient là. Mais bon, ils ont arrêtés suite au passage de Zabuza, le mec avait zigouillé tout le monde.

Alors que je prenais encore un pocky de la boîte, j'entendis des branches craquer. Kyojin ne devait pourtant pas arriver avant encore au moins trente bonnes minutes. Étrange. Faisant un bref signe à ma nouvelle connaissance, je lui signala de se mettre en garde. Après avoir sortit un nouveau petit parchemin, quelque chose en sortit, une marionnette. Il s'agissait d'Hikaru.

- Un problème, Maîtresse ?

Arguant de la tête qu'il y en avait effectivement un, elle arborait de suite un visage sérieux, tandis que je connectais mes fils de chakra à elle. Certes, il n'y avait aucun moyen d'être sur à cent pour cent, mais cette démarche était celle d'un prédateur. Non... de prédateurs.

- Alors mignonnes... on cherche l'aventure ?

Les observants rapidement du coin de l’œil, je les détaillaient. Un type assez gros et chauve et un autre plus petit et maigre. Ils avaient tous deux un bandeau rayé avec le symbole d'Iwa dessus. Des déserteurs de mon village hein ? Intéressant...

- Je prend le gros costaud, tu t'occupe du rachtec, ok ?

N'attendant même pas qu'elle me réponde, je me concentrais, en garde de combat afin de réfléchir à la meilleure stratégie...

Apparence d'Hikaru:
 
  

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther, pas touche.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Ven 8 Aoû - 8:22



La situation allait sans aucun doute prendre un tout autre tournant, cependant que deux autres Nukenins approchaient du lieu où se tenaient Makkura et Sayu. Automatiquement, les deux jeunes femmes s'étaient remises sur leurs gardes. La tatouée avait repris l'arme qu'elle venait de ranger contre le tissu de son genoux. De loin, elles passaient sans aucun doute pour des cibles faciles, après tout, deux jeunes femmes isolées, à la carrure normale quoiqu'un peu chétive. Automatiquement, la blonde intimée à la Rose de se remettre en garde, mais il n'avait pas fallu longtemps pour que Makkura comprenne la situation et agisse d'elle-même. 
Cependant qu'elles attendaient, l'un des deux hommes prenait la parole, s'adressant à elle dans un ton puant la confiance. Ils pensaient pouvoir les mettre à terre avec facilité, ils pensaient être capables de s'en sortir sans le moindre dommage. Néanmoins, ils se trompaient réellement. Leurs bandeaux frontaux informaient bien les deux Kunoichis qu'ils avaient jadis appartenu à un village, mais que tel n'était plus, puisque le symbole d'Iwa était barré à l'horizontal. 

A ce moment, Sayu intimait à Makkura que celle-ci n'aurait qu'à s'occuper du plus chétif. Un fin sourire étirait les lèvres de la tatouée, cependant qu'elle haussait négligemment les épaules, lui faisant remarquer que d'une manière ou d'une autre, cela était pareil pour elle. Sa première arme passait dans sa main droite, cependant que de la droite, elle attrapait quelques senbons, luisant au soleil. Ceux-ci avaient été trempés dans du poison. Tel était la marque de fabrique de la tatouée et elle comptait bien leur en faire goûter une bonne dose de son propre cru. 

- On fait comme ça, mais si t'as du mal à t'en occuper, j'hésiterais pas deux minutes, lançait-elle avec un petit sourire narquois. 

D'un geste simple, elle envoyait ses trois senbons en direction de l'individus. Makkura le prenait de haut, et, en dépit de son air un peu débile ou ramolli mentalement, il parvenait à les éviter. Ou du moins, il pensait y être arrivé. L'un des senbons l'avait atteint à la cuisse, et cependant que la toxine se répandait peu à peu dans son organisme, Makkura fonçait dans sa direction.
Elle n'avait pas mis une dose suffisante de poison pour le tuer d'un coup, mais au moins, il se sentirait un peu plus mal de secondes en secondes. Comme lorsqu'un malaise se profile à l'horizon, on se met peu à peu à étouffait, à subir des bouffées de chaleurs puis à avoir l'impression de perdre le contrôle de ses jambes, en s'apprêtant à chuter. 
Toutefois, le Nukenin d'Iwa n'eut pas le temps de connaître tous les symptômes de ce poison, puisque le long scalpels qu'elle avait pris dans sa main droite peu de temps avant venait lui trancher la gorge avec une certaine délicatesse. 

- Et d'un !

Une main sur la hanche, elle se tournait vers Sayu, afin de voir comment les choses avancés pour la jeune marionnettiste. 


_________________
« T'avoir avec moi, c'est nous garantir une survie obligatoire. »
Yajirûshi no Jimmu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 03/08/2014

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
255/325  (255/325)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Ven 8 Aoû - 10:48



  


  
Fin du combat



  
Magia by Kalafina [LeeandLie] on Grooveshark

Plus rien n'existait autour de moi. Mes deux pupilles se résumaient dorénavant a deux minuscules fentes qui ne faisaient que regarder mon adversaire. Je ne regardais même pas Akuma ni ne lui prêtait la moindre oreille. J'étais seule au monde avec mon ennemi. Et je ne comptais pas lui laisser la moindre chance de s'en réchapper.

C'est alors que le combat commença. Bien vite, il apparu que mon adversaire n'était pas de taille contre moi. En effet, ce dernier, bien qu'imposant avait sacrifié un lourd tribu de vitesse en échange de sa musculature. Résultat, il ne pouvait espérer toucher Hikaru qui était justement spécialisée dans ce domaine. Les lames cachées de ma marionnettes dansaient, elle virevoltait pour attaquer mon ennemi. Sous le moindre ordre de mes doigts, elle esquivait les attaques de son adversaire tout en le blessant. En fait, elle n'attaquait pas pour le tuer, en effet, elle visait les ligaments de son opposant afin de l'empêcher de bouger.

Malheureusement, Hikaru se prit un mauvais coup, qui lui infligea quelques dommages à la joue. Il semblerait bien qu'il faille que j'améliore encore un peu ma maîtrise du Kugutsu. Face à un adversaire de première classe, ce genre d'erreur pourrait me coûter la vie. Enfin, après un croc-en-jambe des plus subtils, Hikaru réussis à briser la jambe de mon adversaire, l'empêchant ainsi de bouger.

- Tu vois ? Pas besoin d'aide.

Loin d'être méprisante, je tenais tout de même à lui dire que j'étais prête en n'importe qu'elle situation à combattre n'importe quel ennemi. Récupérant rapidement Hikaru, je sortis un autre parchemin, tandis que l'homme à terre criait d'agonie. Il sortait de ce dernier Hikazero, de nouveau. Au vue de ce qu'il s'était passé précédemment, ce qu'elle allait faire était évident.

- Essaye de faire ça proprement au moins...

S'approchant tranquillement avec son couteau et un air sadique sur le visage, Hikazero regardait sa cible dont la terreur se lisait sur son visage. Elle n'avait aucune pitié et n'en aurait jamais. Il n'y avait que moi qui étais à l'abri d'un de ses sauts d'humeur.

- Si je te laisses en vie, promet-tu de changer ?... Non non non, tu ne le mérite pas !


Elle avait dit ça sur un ton joyeux et cynique et, tandis que l'ennemi criait, le couteau tranchait tendrement la gorge de celui qui croyait me vaincre. Combien ? Cela faisait combien d'hommes que je tuais, maintenant ?

- Voilà une bonne chose de faite ! Tu veut autre chose, Makkura ? Je dois bientôt aller au point de rendez-vous rejoindre mon compagnon de route.
  

   Code d'Estelle Delierre pour Exæther, pas touche.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   Ven 8 Aoû - 11:05



L'hémoglobine avait commencé à recouvrir le sol, notamment lorsque Makkura était venu à bout de son propre adversaire. Cet homme ne lui avait nullement fait peur, et elle ne s'était pas inquiétée une seule seconde de la possibilité de perdre. Il n'était tout bonnement pas de tailles, et ses techniques empoisonnés étaient vicieuses à souhait. En effet, on pensait tout d'abord n'être que atteint superficiellement, et lorsque l'on voyait une toute petite senbon plantée dans sa jambe, on ne pourrait jamais pensé que cela causerait notre chute. Jusqu'à ce l'on ressente les premiers effets du poison et que l'on commence à identifier le véritable problème. Dès lors que l'on sait que la toxine est en nous, il est déjà trop tard. Si cet homme était parvenu à s'enfuir ou à se soustraire de l'attaque de la tatouée, il aurait fini par crever. Abandonné et seul dans un fossé, ou au détour d'une route souvent emprunté, tombé aux pieds d'un arbre sur lequel il aurait voulu se retenir. Le constat pour la Rose était simple : qu'importe ce que l'homme aurait fait après avoir été touché, il n'aurait jamais pu s'en sortir. A moins qu'il ne soit un eisei-nin, tout comme elle, mais même dans une telle hypothèse, il restait des points noirs : il lui aurait fallu du temps, pour identifier le poison et créer l'antidote. Or, ce n'est pas l'empoisonneuse qui lui aurait laissé une telle ouverture.
En somme, une fois qu'il eut été touché par la senbon, il valait mieux pour lui de mourir. Sans quoi il aurait vécu de nombreuses souffrances inutiles. En quelque sorte, Makkura lui avait évité tout cela en lui tranchant la gorge sans aucune autre forme de procès. Elle l'avait sauvé de la souffrance, en partie, et lui avait offert un repos éternel en retour. Dans le fond, elle était plutôt sympathique, pour quelqu'un qui était née sous le règne de l'un des plus grands Tyrans.

Alors, une fois entièrement débarrassée de son assaillant, elle attendait simplement que la jeune fille avec qui elle avait tenu conversation en fasse de même. Et pour cela, elle jetait un coup d'oeil à son propre affrontement. Dans le fond, Makkura aurait été sans doute légèrement désavantagée si elle l'avait combattu : elle ne s'attendait pas à voir ce genre de spectacle. La blonde se débrouillait bien avec ses marionnettes, et en plus de cela, elle conservait un certain recul sur le combat en lui-même, ne se mettant pas elle-même en danger. Pour la Kirijin, habituée à combattre au plus près possible, cela aurait fait une sacrée différence.
Toutefois, elle ne perdait pas réellement confiance, et avec un fin sourire, elle regardait le combat qui se terminait sous la mort du deuxième adversaire. Le sang coulait derechef, recouvrant ses ruines intemporelles. Dans quelques jours, personne ne pourrait se douter de ce qui venait d'avoir lieu à cet endroit, beaucoup prendraient ces traces de sang pour des souvenances de ce qui s'était déroulé dans cet endroit morbide.

Lorsque l'autre homme atteignait définitivement le sol, la tatouée se relevait, allant en direction de la blonde. Leur rencontre touchait à sa fin, elle le savait bien. Si d'autres Nukenins décidaient de venir, il faudrait sans doute que le village en soit informé, et dans ce cas là, la manipulatrice de marionnette serait elle aussi en danger. Même si Makkura aimait réellement sa patrie, elle ne mettrait pas en tord quelqu'un qui avait su être honnête avec elle, tant pis même s'il était sensé être un ennemi pour la nation entière. Tant qu'elle n'avait pas l'information officielle, elle n'en ferait rien du tout. En revanche, le jour où l'on lui donnerait le nom de la jeune fille, elle ne se rappellerait sans doute plus de cet après-midi où elle discuter tranquillement avec elle. Une ennemie reste une ennemie, même si jadis, elle a pu être une amie.

- C'est bon, lâchait-elle en secouant la tête. Je vais rejoindre le village, moi aussi. A la revoyure, comme on dit.

Et sur ces simples mots, l'empoisonneuse reprenait le chemin vers le village. Cette rencontre n'avait rien eu d'exceptionnelle, mais au moins, elle lui avait fait passer un peu de temps et lui avait permis d'apprendre de nouvelles choses sur le monde Ninja.


_________________
« T'avoir avec moi, c'est nous garantir une survie obligatoire. »
Yajirûshi no Jimmu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre les ruines [PV Akuma] [FB]   

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Kahou - Qu'une nouvelle histoire commence ... :: Mizu no Kuni 水の国 :: Ruines-