Partagez | 


Brigade de Kiri 水 Dirigeante
Brigade de Kiri 水 Dirigeante
avatar


Messages : 51
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22

Fiche ninja
Niveau: 37
Expérience:
256/400  (256/400)


MessageSujet: Mission rang B ; Solo : Détruire les mines.    Ven 8 Aoû - 16:43



Citation :
« Les plus grandes richesses de l'aristocratie et des industriels se trouvent dans l'exploitation des minerais du pays. Tout notre argent provient de quelques gisements qu'occupent des dynasties de nobles ou de marchands. Aussi, pour provoquer la colère des seigneurs d'opinion féodale, il nous suffira de saboter leurs mines afin de provoquer leur ruine. Ils verront là un acte du Daimyo, s'opposant à lui grâce aux richesses de leurs terres ; aussi n'auront-ils d'autre choix que de s'armer tandis que le pouvoir central, n'intervenant pas pour réparer leurs mines, légitimera leurs revendications féodalistes. »

Un ninja est une ombre, il doit agir dans la plus grande discrétion qu'il soit. Des preuves ? Il ne doit pas en laisser, si ce n'est volontairement. Personne ne se doit de connaître son visage, ni son nom. Un ninja n'est qu'une arme, un pion que l'on sacrifie au combat mais qui se trouve être utile à souhait. La vie d'un ninja n'est qu'un combat, une mission à long terme où l'on se doit de faire briller le blason de sa patrie.
Makkura prenait peu à peu conscience de l'importance du pion qu'elle jouait. Les missions, elle les enchaînait comme une machine de guerre, se montrant toujours plus serviable pour son chef, le Mizukage. Elle voulait montrer que, jadis, cobaye elle avait été, mais désormais, elle ne l'était plus. A ce jour, Makkura était une véritable Kunoichi et ce qu'elle entreprenait pour permettre à son village de devenir plus fort chaque jour n'était pas vain. Après avoir rallier un Seigneur et un grand maître d'arme, elle compromettrait cette fois le Daimyo en condamnant une partie des mines. De cette manière, ils sacrifiaient en partie un avantage du village, mais en guise de change, ils pourraient finir par le renverser, ce foutu Daimyo qui se trouvait être en réalité la cible première du Kage de Kiri.

Pénétrer dans les mines n'avait rien de difficile en soi : on y entrait comme dans un moulin. Le problème était désormais d'agir avec la plus grande discrétion possible. Il s'avérait totalement inconcevable pour la belle d'employer l'une de ses techniques de poisons pour pénaliser ceux qui se déplaçaient et travaillaient ici : elle serait reconnue comme étant un shinobi. Sa seule arme résidait dans sa pochette, quelques bâtons de dynamites d'un rouge vermeil, prêts à être allumés. Alors, les cheveux rabattus en arrière et le visage à moitié masqué par une longue écharpe, elle s'avançait. La tatouée avait justement pris soin de faire attention à ce qu'aucun des dessins embrassant son derme ne soit totalement visible.
Et ainsi, dans le calme solennel de cet endroit, elle progressait petit à petit. Personne ne prêtait réellement attention à elle, comme si elle faisait simplement partie du décor. Et la jeune femme songeait que cela devait être une généralité. A force de vivre dans les ténèbres d'une grotte comme celle-ci, on finit par ne plus rien distinguer de ce qui nous entoure réellement. Au moins, cela l'arrangeait réellement, plus elle pourrait passer incognito, mieux cela serait.

En un bond, elle prenait de l'altitude, se reposant sur l'un des rochers escarpés pour profiter d'une vue d'ensemble. Il y avait exactement trois points qui se trouvaient être primordiaux, si ces trois points restaient debout, la mine le resterait aussi. La jeune femme prenait ensuite le temps d'évaluer calmement le temps qu'il lui serait octroyer pour mettre en place les petits bâtons de dynamites.
Doucement, la jeune femme descendant de son perchoir et se rendait jusqu'aux points qu'elle avait repérer depuis son perchoir. L'autre problème, venait du fait qu'il fallait y mettre le feu, et bien évidemment, elle ne pouvait pas réellement se mettre en cause en employant des notes explosives. Ce serait incriminer le village ninja, pire encore que si l'on marquait en rouge sur le mur " Kiri à pété les mines ! " ; son briquet resterait donc son meilleur ami, alors qu'elle l'aimait déjà pour toute les fois où il lui avait permis d'allumer sa chère cigarette.
Le désavantage, lorsque l'on se trouvait dans un telle mission, c'est qu'il fallait rester discret au maximum pour ne pas se mettre trop en danger. Le mieux restait de traiter les choses point par point.

Pour cela, elle mettait le feu directement aux deux premiers bâtons de dynamite qu'elle avait posé à la base du transport des chariots miniers. La Rose s'éloignait, prenant position derrière un rocher pour se couvrir du souffle de l'explosion et pour éviter de se faire voir. Une fois la première explosion déclenchée, les gens commenceraient à s'enfuir, à la seconde, ils seraient presque dehors et à la troisième, ils seraient sortis. Elle prendrait la poudre d'escampette à ce moment précis. Et pour cela, il fallait la jouer finement stratège.
La première explosion avait fait trembler les parois de la mine, faisant dégringoler plusieurs nuages de poussières sur les ouvriers qui, dès lors, prenaient peur. Ce moment semblait être le plus opportun pour la jeune femme, et ainsi, elle bondissait hors de sa cachette, posant aussitôt les bâtons contre le deuxième point sensible. Personne ne semblait vouloir regarder en arrière et de ce fait, ils ne faisaient pas attention à ce qui se tramait encore. Un avantage de plus pour la solde de Kiri.
Lorsque la seconde explosion retentissait, Makkura se trouvait un tant soit peu trop proche, et un mouvement de recul involontaire l'envoyait balader contre l'une des parois. Elle n'était pas sonnée, mais avait, durant un court instant, perdu ses repères. Elle jetait plusieurs coups d'oeil à droite et à gauche, puis fonçait vers le dernier point de rupture à attendre.

Néanmoins, si la seconde explosion avait commencé à changer le décor, la troisième avait achevé la transformation. La sortie était toujours visible, puisque bon nombre de mineurs s'y dirigeaient à toute hâte. Mais bon nombre de rocher avaient chuté et avaient ainsi modifier la route simple en un véritable passage du combattant.
Une fois cette dernière explosion parfaitement réalisée, il ne restait plus qu'une chose à faire pour que la mission se passe réellement à merveille : que tout était inutilisable. Et, par manque de confiance, Makkura prenait la liberté de replacer de nouveaux bâtons de dynamites. Le but n'était pas réellement de créer plus de dégâts, mais un agissant de manière trop précise, elle avait en quelque sorte innocenter les hommes de mains qu'elle cherchait à incriminer. C'était un travail de stratège, de shinobi en somme, que de savoir où attaquer. Or, un simple homme de main aurait littéralement foncé dans le tas pour faire exploser un maximum de choses.
Ainsi, la mine se trouvait complètement dévastée, et entre les nuages de fumée ou de poudre à canon, Makkura finissait par retrouver la sortie, ses cheveux et sa peau couverts de suie. Au moins, elle devenait totalement méconnaissable et ne serait nullement reconnue par quiconque.

Les mines étaient détruites et bientôt, le pays coulerait dans la crise. Le Daimyo serait accusé d'avoir créer cela volontairement ou, si tel n'était pas le cas, il serait pointé du doigt à cause des déficits qui ne tarderaient pas à surgir dans le pays de la Pluie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnage non-joueur
Personnage non-joueur
avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 07/08/2014


MessageSujet: Re: Mission rang B ; Solo : Détruire les mines.    Sam 9 Aoû - 10:18

Bonjour, c'est moi qui vais évaluer ton rp afin d'estimer la notation et l'xp que tu obtiendras. 

Niveau 35 x 1 participant + 13 x 1 + 150 = 31 + 13 + 150 = 198. 

[Note] Les PNJs ne comptent pas.

Note : /20

Qualité : 7/10 

Très peu de fautes, sans doute d’inattention ou de mauvaise relecture. Je déplore le fait que tout se soit passé trop rapidement et en un seul post. 

Cohérence : 6/10

Beaucoup trop court pour ce que c'est. Il s'agit, selon l'intitulé d'une mission de très haut niveau. Les choses auraient dues se dérouler moins vite. Ton personnage n'a aucune réelle difficulté dans la mission, ce qui est quand même assez dommage. J'ai du mal à imaginer un complexe minier aussi important sans une garde solide. 

Aucun bonus de membre en or car il ne s'agit pas d'un entrainement et qu'il n'y a pas de combat. 

Bonus de mission : 150 xps. 

Ryos obtenus : 100 x le rang de la mission = 100 x 3 = 300.

_________________
Ceci n'est pas un compte joueur. Préviligiez les MP sur le compte de Takabe Sayu. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)
» Des animaux à libérer ? Euh ... (Mission Rang C ; solo)
» Mission rang B - Solo - Une marionnette perdue...ou pas ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Kahou - Qu'une nouvelle histoire commence ... :: Mizu no Kuni 水の国 :: Fôret et marécages-