Partagez | 


Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 07/08/2014
Localisation : In your ass

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
100/325  (100/325)


MessageSujet: Rencontre Avec Kyojin   Lun 11 Aoû - 13:41

Qui es tu ?


LA VIE

On ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans une vie, le destin n'est pas une valeur sure. Il se joue des hommes, certains croyant que le destin est déjà écrit, d'autre préférant vivre au jour le jour ne croyant pas au destin. Mais entre ces deux avis partagés quel était celui qui avait raison? Aucun. Il n'y pas de destin, les Hommes selon leurs choix, leurs décisions créent leur propre destin.

Les guerres ne sont là que pour détruire les hommes, elles sont nuisibles pour le bien de l'humanité et pourtant elles sont nécessaires. Non pas pour le bien être de la race humaine, mais pour les hommes de pouvoir avide de puissances, de reconnaissances, les guerres ne sont là que pour montrer la supériorité d'une nation à une autre. Ainsi il y aura toujours des dominants dans cette vie et c'était peut-être là que résidait le problème. Il faudrait que tout les hommes soient sur un même pied d’escale.

Mais Kira savait très bien que ce n'était qu'un rêve, un fantasme, irréalisable, du moins pas sans son aide, voilà quel était son nouvel objectif, rétablir l'égalité entre les Hommes. Autant dire qu'il ne s'agissait pas d'une tâche facile, mais dans tous les cas il n'allait pas non plus en faire sa principale vocation, il devait aussi profiter. De ce fait il était hésitant, qu'allait-il choisir, sa liberté si agréable ou alors essayer de changer les mentalités humaines à sa manière.

Kira était maintenant dans une auberge dans le village cachée de Yuki. La route qu'il avait pri été en terre inconnu. Il ne s'avait pas ou aller, n'y le pourquoi y aller. Il était maintenant libre de pouvoir faire ce que bon lui semble. Rester ici quelque jour, ou partir maintenant, Kira pouvait faire ce qu'il voulait. Mais ne croyait pas que Kira n'allait pas boire un petit verre ou deux histoire de prendre des forces. Un bon petit bar, avec quelques pochtron ivres mort, ou des gonzelles prêtes à vouloir tater le manche.

Notre Yotsuki ouvrait la porte du bar pour y entrer à l'intérieur. Dedans ... comment d'écrire cela, une décoration qui daté d'un ancien temps. Des personnes qui semblait pas ivres mort, mais mort tout court. Le pauvre Yotsuki venait de tomber dans un endroit des plus bizarre et pas du tout rassurant. Mais bon le coté rassurant, il s'enfou royalement. Si il devait distribuer des bourpifs, il en donnerait avec plaisir.

Prenant place à une table, il fit un geste en claquant des doigts en direction de l'aubergiste derrière son comptoir. Les gens autours de lui, donnaient l'impression d'être possèdé par des forces venu d'ailleurs. Lançant des regards tout autour de lui, inspectant l'ambiance et le nombre de personne qui serait suscéptible d'être féroce.

- « Hm.. Aubergiste, sert moi une rasade »



Dernière édition par Yotsuki Kira le Mar 12 Aoû - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang S
Nukenin de rang S
avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014

Fiche ninja
Niveau: 36
Expérience:
310/400  (310/400)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Lun 11 Aoû - 22:26

lightning & darkness

« Un ninja n'existe que pour une génération, mais son nom demeure jusqu'à la fin des temps. »



Tu quittais lentement le village caché de la feuille. Voilà bien longtemps que tu n'étais plus venu dans ses lieux qui pourtant étaient souvent visités par les ninjas de ton genre. C'est-à-dire: des hommes machiavéliques, des explorateurs, des mercenaires ou bien des déserteurs. L'entraînement avec ta disciple avait été terminé. Tu en avais conclu par une dernière défensive qui la perturbait et la laissait sans chakra. Elle n'avait eu plus de force pour agir et donc contrôler son pantin qui s'écroulait après son coup de pied. T'éloignant de cette gamine, tu lui donnais rendez-vous à Taki no kuni; d'ici deux ou trois jours environs. Tu ne savais simplement pas quand est-ce que tu allais revenir, mais trois jours étaient le maximum. Si tu ne revenais pas d'ici là... c'est tout bonnement parce que tu étais mort. Soit lors d'une mission, soit lors d'un affrontement, mais en tout cas, tu n'étais plus de ce monde. Tout ce qui avait de plus sûr.

Et ça ne concernait pas que ta personne. Pour Tabake Sayu, ta disciple également, cette phrase comptait. Est-ce que vous alliez tenir d'ici ? Dur à dire, surtout pour toi, le Prince, avec ta réputation qui ne cessait de traverser les villages et petits pays comme étant un homme des plus compétents. Il y avait de cela quelques jours, tu t'étais retrouvé à combattre une ninja expérimenté du village caché du brouillard. Tu l'abattais et te retirais avant même que les chasseurs n'arrivent pour te stopper. Heureusement ! Car sinon, tu aurais finis dans une cellule, mais cette fois... celle de Kiri et non d'Iwa. Dans ce monde, chaque prisonnier avait entendu parler de ton être à cause du génocide que tu avais commis. D'ailleurs, certains avaient même peur et priaient pour que tu ne rejoignes pas les profondeurs des villages où ils étaient enfermés. Ta prochaine était le pays de Shimo no kuni. Tu avais quelques affaires à régler. Oui, encore une quête de mercenaire, car c'était dans cette voie que tu t'étais engagé.

Qui comptais-tu tuer ? Vaincre... écraser... butter... défoncer... exterminer... qui allait donc être ta prochaine victime ? Le dessin de sa tête était déjà enregistré dans ta cervelle, mais tu ne le dévoilais à personne; pas même à ta disciple Sayu qui pourtant te suivait depuis des années et en qui tu avais entièrement confiance. Pourquoi ? La raison était simple. Tu ne désirais pas la foutre dans la merde. Ce que tu faisais, qui tu exécutais, tout ça... c'était ton problème, mais la connaissant, tu savais pertinemment qu'elle te suivrait. Alors que cette boule de feu dans l'espace frappait d'une chaleur époustouflante les frontières du pays de Shimo et Kusa, ton ombre apparaissait aux yeux de deux gardiens. Elle se dessinait de plus en plus à chacun de tes pas et se marquait entièrement une fois la limite atteinte. On t'arrêtait. Les mains dans les poches, tes yeux flamboyants accrochaient leurs regards sans dire un mot. De haut en bas, les deux individus t'identifiaient. L'un d'eux te posait une question et sagement tu rétorquais.

« Je suis ici en visite. J'ai des affaires... si vous voulez bien me laisser passer avant que ça ne dégénère. »

Ils observaient, mais n'étaient pas les seuls. Ils remarquaient certainement que tu n'avais aucun bandeau sur toi et devinaient qu'il n'y avait que deux solutions: soit tu n'étais pas ninja, soit tu étais nukenin. Toi aussi, de tes deux pupilles, tu guettais attentivement ce qui t'entourait, mais surtout les deux hommes. Ils semblaient du pays de Taki. D'un côté, ce n'était pas pénible à le découvrir. Ils possédaient des bandeaux et Shimo n'avait aucun effectif militaire. Passant entre les deux gardes, ne baissant pas ta garde, ton esprit était sain et tu le préférais ainsi. Tu ne voulais pas te transformer en cette bête sauvage dont tu prenais le caractère et non l'apparence. Te laissant finalement tranquille, tu retrouvais un peu plus loin un bar dans lequel tu décidais de t'installer un petit moment. C'était dans ses endroits que tout pouvait se produire. Dans les pays faibles, les déserteurs venaient souvent se réfugier. Une chose était sûre; la chasse était ouverte. Il te fallait localiser celui à qui tu devais ôter la vie.

Oui, encore une fois... ton devoir était d'assassiner un être humain. Bousculant les portes grâce à une petite explosion de chakra de ton Meiton que tu émanais d'une puissance minuscule afin de ne pas dévaster la zone, tu pénétrais gentiment dans l'enceinte et te concentrais sur un point: la serveuse. Une charmante jeune blonde qui se trimbalait à gauche à droite pour servir des hommes ivres et idiot. Il n'y avait pas d'autre mot pour les classer. C'étaient absolument tous des abrutis. En tout cas, dès ton entré, ta présence se remarquait. Certains de ses êtres masculins et bornés tournaient leurs yeux dans ta direction. Quant à toi, tu ne faisais pas attention et tu avançais les mains à l'intérieur des poches aux extrémités de ton pantalon... simplement. Reculant une des chaises au environ de la table, dans un coin seul, ne baissant surtout pas ta garde dans ses lieux, tu commandais.

« Je prendrai un verre. Si possible, ne perdez pas de temps. Je suis assez pressé. »

Tu nous montrais bien là ton arrogance. En tout cas, tu ne manquais pas d'cran de t'exprimer de la sorte avec toutes ses personnes qui attendaient certainement depuis de longues minutes voir des heures déjà. La pauvre, elle était seule pour faire ce boulot, accompagnée d'aucune aide. Et toi, tu la stressais encore plus, mais de toute façon... qui comptait agir face à toi, le Prince ? Seuls des fous oseraient se révolter. D'après l'atmosphère, la plus part n'osait pas ouvrir leurs bouche. Les lèvres ne communiquaient aucune déclaration d'une injustice ou je n'sais quoi d'autre... elles restaient collées l'une contre l'autre à patienter que la demoiselle fasse son boulot, c'est tout. Personne ne perturbait, le courant passait bien... semblait-il.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 07/08/2014
Localisation : In your ass

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
100/325  (100/325)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Lun 11 Aoû - 23:17

Suite à une mauvaise manip au moment de poster ma réponse au poste de Kyojin à 23h44. En voulant prendre le codage de mon rp j'ai sans le vouloir supprimé mon poste croyant que je n'étais plus sur l'ancien poste. Veuillez m'excuser.


Dernière édition par Yotsuki Kira le Mar 12 Aoû - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang S
Nukenin de rang S
avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014

Fiche ninja
Niveau: 36
Expérience:
310/400  (310/400)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Mar 12 Aoû - 21:44

lightning & darkness

« Un ninja n'existe que pour une génération, mais son nom demeure jusqu'à la fin des temps. »


Tu pénétrais le pays de Shimo no kuni. Un lieu que tu avais rarement eu l'occasion de visiter à vrai dire. D'un côté, c'était normal, car gamin... tu ne pouvais quitter le village caché de la pierre. Tu étais encore trop faible. Ton grade ne le permettait pas et une fois que ta force s'accentuait, on t'envoyait au cachot pour une punition que tu ne pouvais pas revendiquer car le troisième du nom y avait assisté. De ses propres yeux, il avait pu voir ta lame de ténèbres traverser la poitrine de ton père. Malheureusement, l'ancêtre n'était pas venu à temps pour deviner que ton paternel désirait t'ôter la vie. D'un côté, tu t'en foutais complètement, car depuis que l'on t'avait enfermé dans les profondeurs du village... ton esprit se forgeait et ta puissance s'accroissait. Tu devenais comme un nouvel homme. Voilà d'où te venait toute cette énergie de nos jours et ce sentiment glacial qui émergeait de ta personne... n'était dû qu'à la mort de ton meilleur ami. Il avait été assassiné devant tes yeux sans aucun scrupule.

L'homme qui avait été l'auteur du crime, avait été tué également. Ironiquement, il s'était fait transpercer par tes mains. Oui, tes membres souillés par le sang. Ce liquide rouge... combien de litres avait été versé sur ton corps ? En plus, toi, le Prince ou le Roi -comme on te surnommait-, tu ne voulais aucunement prendre l'âme de tous ses êtres, mais la folie s'emparait souvent de ta conscience. Et depuis, tu n'avais peur de rien. C'est la raison pour laquelle que tu ne craignais personne une fois que tu entrais dans ce bar. Tes pensées étaient tellement différentes de ses alcoolos qui rôdaient dans cette pièce; puant la liqueur. Ônoki avait péri et tout ce que tu recherchais dans ce monde: la Paix. Te posant sur un tabouret qui traînait sous une des tables du bistro, positionnant tes mains derrière ton crâne, tu demandais un verre, mais pas n'importe comment. Avec une certaine arrogance, tu ordonnais à ce qu'on t'apporte une boisson aromatisée sauf que cela ne semblait pas plaire à des gens... ou plutôt un homme.

Tu l'avais sentis, mais tu ne disais rien... absolument rien. Pas un seul mot ou le moindre son ne sortait de ta bouche. Tes lèvres restaient telles quelles, immobile, et tu le fixais dans sa démarche qui indiquait ta direction. Pourquoi s'approchait-il autant ? Que te voulait-il ? Tu ne pouvais qu'attendre afin de répondre à toutes ses questions. Une fois cet homme viril, à l'allure fort colérique et dynamique surtout, proche de toi, il s'exprimait dans un ton plutôt insolent. Il te conseillait de discuter avec lui alors que ton aura ne marquait rien de bon. Ce chakra qui se dégageait de ton être ne signifiait pas bon signe. Les personnes alentours craignaient que tu t'énerves. Ils n'osaient pas vous accoster comme pour les autres bagarres car cette fois, il s'agissait là du Prince et un individu qui adorait les fight, semblait-il. Alors qu'il terminait sa phrase, ne le stoppant pas dans son discours et écoutant attentivement tout ce qui en sortait de sa gueule, tu te redressais gentiment pour te lever de cette chaise sur laquelle tu t'étais assis.

« Hahaha, je vois que j'suis tombé sur un comique. J'en ai de la chance. Montre donc ce que tu vaux... » rétorquais-tu d'un léger sourire en coin de lèvres.

Sur tes derniers mots, le ton changeait. Il passait d'une voix enjoué et amical à une voix glauque et lente. Oui, car le temps que tu terminais ta phrase, une technique était déjà en place et c'est lorsque tu exclamais la fin de ta phrase qu'une explosion de chakra se dissipait dans un rayon de sept mètres exactement. Il devait normalement emporter cet homme qui désirait te faire face. Cette attaque détruisait absolument tout sur son passage et les personnes ainsi que les chaises, tables, verres et tout ce qui s'y trouvait, se faisait balayer. Le dôme frappait comme une onde de choc et positionné au-dessus de la petite bosse qui restait car un petit vide s'était formé autour de toi, tu guettais tel un félin à proximité si il n'y avait pas ce monsieur qui t'avait agressé. Ce bonhomme avait des couilles tout de même pour te défier. Tu ne tombais pas tous les jours sur des gaillards dans ce genre et semblait-il qu'il t'attirait grandement. Une nouvelle recrue, peut-être ?




Spoiler:
 


Dernière édition par Jigoku Kyojin le Mar 19 Aoû - 19:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 07/08/2014
Localisation : In your ass

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
100/325  (100/325)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Mar 12 Aoû - 22:34

Lumière vs Obscurité


Chakra vs Chakra


Avez-vous déjà pensé aux conséquences de prendre la vie d'un Homme? Sa famille derrière qui allait le pleurer, le revenus en moins qui pousserait les enfants à travailler plutôt. Il y avait trop de responsabilités pour un acte si bref, il y avait trop de risques, c'était surement pour ça que notre héros n'avait jamais tué un Homme, non pas par manque de courage, loin de là.

Mais par pitié pour le genre humain, très compréhensif il n'en voulait pas à la race humaine, lui même en faisait partit, il en voulait aux vices, à toutes les choses qu'ils avaient pus occasionner. C'était ça qui avait engrené l'Homme à se détruire, qui aurait pus croire qu'une espèce pourrait tuer ses propres semblables et parfois même ses propres frères. C'était triste, de ses petits yeux Kira avait observé tout ça et une fois de plus il espérait trouvé un jour une utopie, quitte à fuir le monde pendant des années entières.

D'un seul coup le déserteur sortit de ses rêveuses pensées, il avait remarqué quelque chose de troublant. Le silence est d'or mais il vaut bien plus. Toutes les personnes présente dans le bar à ce moment précis, pouvaient vous raconter toute les histoires du monde. Vous ne les croiriez pas.

Le rouquin qui faisait face en tête tête avec Kira commençait à prendre une drôle d'allure. Le Deserteur pourvait ressentir une aura émaner du corps du garçon squelettique, quelque chose qui ne signifié rien de bon. Le sol tremblait, les luminaires sur le plafond vassillé dans tout les sens. Incompréhenssible. Les murs grondaient, le plâtre s'éffrité, en guêtant rapidement les habitués du bar, tous étaient dans la stupéfaction. Ils ne comprenaient pas ce qui était en train de ce passer sous leurs yeux. Un fabuleux spéctable orginisé par deux hommes. Mais au délà du bruit, des secousses, un seul d'entre eux ne fit aucun geste. Impertubable, serrein, il se contentait de se décaler face à l'homme et de lui lancer un sourir narquois.

Un chakra sombre émané de l'individu à la coupe de cheveux rouge. Le chakra était dailleurs de la même couleur, le rouge bien pur, le rouge couleur sang. Le visage de Kira venait de prendre un tout autre tournant. Son regard devenait froid, le front tendu, les muscles de ces bras tout contracté. Boom ! Une onde de choc ? Une explosion ? ... Il n'y avait plus rien dans les septs mettre à peu pret. Kira quand à lui était resté droit face au ninja qui venait de détruire la moitier du bar juste en lachant son chakra.

Vraiment puissant comme technique, mais il en fallait plus pour mettre à mal notre héros. Sortant de la fumée, le corps couvert de plait faites par la technique de l'homme rouge. La tenu fétiche de notre cher amis venait d'être déchirer à plusieurs endroit sur le corps. Il était entouré de la fameuse technique du clan Yotsuki. L'armure de foudre. Les cheveux d'un noir obscure de Kira étaient devenu dans l'espace d'un cour instant d'un blond soleil.

L'armure lui avait permi de resister au jutsu de son adversaire pour lui montrer qu'il n'était pas une branque. Kira aussi avait la puissance entre ses mains. Il pouvait tout détruire grâce à un seul coup de poing. Majestieusement droit face au déserteur, Kira prit un ton assez dur envers son adversaire.


- « Hm ... Tu as déchiré ma tenu avortons. Je suis le Prince des Guerriers. Yotsuki Kira. »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang S
Nukenin de rang S
avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014

Fiche ninja
Niveau: 36
Expérience:
310/400  (310/400)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Mer 13 Aoû - 9:04

lightning & darkness

« Un ninja n'existe que pour une génération, mais son nom demeure jusqu'à la fin des temps. »


Que se soit dans le village caché du brouillard, de la feuille, du sable, des nuages... tu ne te gênais pas pour tout saccager alors pourquoi t'en priver dans le pays de Shimo no kuni ? Il n'avait aucune puissance militaire, les pauvres. Si jamais un homme de ta trempe venait à se décider de conquérir le pays, il le ferait, sans nul doute et sans problème. Des pays de ce genre, il y en avait beaucoup dans ce monde, mais la plus part survivait car ils avaient un chef. Un supérieur qui ne possédait aucunement une puissance extraordinaire, mais une fortune bouleversante. De l'argent; voilà ce qui pouvait tout résoudre dans cette Terre lorsque des mercenaires décidaient d'agir. Ses êtres à la fortune incomptable en avaient tellement que même un village caché à eux seul ne faisait pas le poids. Il t'était déjà arrivé, quant à toi, le Roi rouge, de faire des négociations de ce type. Tu protégeais la baraque et on te donnait une certaine somme avec laquelle tu pouvais vivre durant de long mois.

Evidemment, lorsqu'il n'y avait pas d'attaque, il fallait en manigancer. C'est pourquoi de temps en temps, tu recherchais d'anciennes rencontres afin d'élaborer des soit disant offensives qui allait obliger le Daimyo à te demander un service. Alala... ce que tu pouvais être cruel parfois. Comme pour ce cas-là, dans ce bar, face à cet individu qui décidait de te prendre la vedette. Quoi ? Toi vouloir faire la star ? Oh que non ! Tu n'étais pas du tout de ses hommes qui aimaient la jouer fort et puissant... loin de là. Tu ne vivais que pour toi, c'est tout. Le reste, tu les aidais, certes, comme avec Sayu par exemple, mais sinon t'en avais rien à foutre. Tes convictions ? Assassiner l'auteur de la mort de Ryotenbin no Ônoki. Tu avais une liste complète des gens que tu devais prendre en chasse. Ils avaient commis des pêchers et toi, tu allais être le jugement dans ce monde... celui qu'on appelle la Mort. Si ils parvenaient à te croiser, toi, le jugement dernier, s'en était terminé pour ses bonhommes, mais tu savais également que seul, tu ne pouvais rien.

Dans certaines situations, ta seule puissance ne suffisait pas. Du moins, pour le moment. Est-ce la raison pour laquelle tu recrutais parfois des personnes comme disciple ? Oui, parfaitement. Et celui qui te tenait tête alors que cette explosion avait rasé toute la zone dans un grand périmètre, expulsant les bois qu'avaient été usé pour forger ce bar à une dizaine de mètres, celui-ci... t'intéressait. Il possédait une forte carrure, tout comme la tienne. Malheureusement, malgré qu'il avait enduré ton assaut, son état n'était plus le même qu'au début de votre rencontre. Ses habits étaient déchirés et des petites gouttes de sang entravaient son costume bleu. Là n'était pas le plus impressionnant. Non. Ce qui était encore plus attirant, à tes yeux, était de savoir comment il s'en était tiré ? La réponse était simple. Tu pouvais le voir. Il avait une armure de foudre et qui ne sait pas que ce genre d'armure est employé par les membres d'une seule famille... du village caché des nuages. Ton intuition ne te mentait donc pas.

Un tel physique... Il venait bel et bien du village caché de Kumo. On racontait que le supérieur... le chef de cette nation... le dirigeant comme on disait ou le Kage, qu'on surnommait Raikage dans son village natal... était une personne stricte. Un homme qui ne laissait échapper aucun criminel, mais surtout, un homme que tout le monde craignait dans le village à cause de sa puissance phénoménale. Tout simplement, le genre de bonhomme que tu adorais affronter... que tu désirais rencontrer. Si ce garçon avait pu s'enfuir, il devait être fort... sans aucun doute. Jusqu'où irait l'étendue de sa puissance ? Une charade à laquelle tu n'avais aucune solution. Le combattre ? Maintenant ? Directement ? Un gros coup de poing dans sa figure afin d'ouvrir les hostilités ? Voilà bien des choses que tu te demandais sans pour autant l'exprimer. Tout se déroulait à l'intérieur de ta petite boite crânienne. Le fixant, l'observant, de haut en bas, tu patientais sagement qu'il en termine avec sa présentation avant de répliquer.

« Quant à moi, on me surnomme le Roi Rouge ou le Prince Rouge. Mon nom est Kyojin Jigoku. D'après cette armure et cette carrure, tu ne peux que venir du village caché de la foudre. Je suis impressionné que tu aies résisté à ma technique. »

C'était toujours avec ce sourire aux lèvres que tu t'exprimais. Tu n'utilisais pas un ton froid ou colérique comme parfois cela pouvait arriver envers certaines personnes. Ton expression marquait un sentiment spécial. Tu exposais une pensée qui disait que tu ne voulais aucunement te battre. C'était ensuite, après ses quelques mots, reprenant ton souffle, que tu poursuivais.

« J'ai entendu les rumeurs circulant sur le supérieur de Kumo. Comment se fait-il que tu sois toujours en vie ? On raconte qu'il est un homme impartial. Est-il si fort que ça ? Pourquoi as-tu déserté ? »

Cette parole se mélangeait à un mouvement fluide de tes mains qui saisissaient un briquet et une clope. Coinçant la cigarette entre tes lèvres pulpeuses, tu amenais le feu vers le file et le brûler. Tirant un coup, rangeant le petit appareil dans la poche de ton long manteau, tu marquais une pause. Trop de questions sortaient de ta bouche. Tu discutais comme si il comptait te répondre alors que peut-être, il s'en foutait royalement de tes pensées et de ce que tu désirais savoir. Mais en regardant les yeux de cet homme, tu remarquais qu'il était une bonne personne... tout comme toi, au final. Tout le monde te voyait comme un démon pour le génocide que tu avais omis, mais la vérité, personne ne la connaissait. Ils purgeaient leurs peines. La mort avait ensuite frappé à leurs porte... comme lorsqu'ils avaient assassiné ton meilleur ami. En fin de compte, toi, au fond, tu ne recherchais que la Paix et dans ce monde... sans tenir les reines, il n'y aurait pas de Paix. C'est pourquoi tu comptais prendre la tête du village caché de la pierre et devenir le quatrième du nom... toi... le Roi.




Dernière édition par Jigoku Kyojin le Jeu 14 Aoû - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 07/08/2014
Localisation : In your ass

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
100/325  (100/325)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Mer 13 Aoû - 12:49

Lumière vs Obscurité


Chakra vs Chakra


Le souffle de la déflagration c'était abattut sur le bar. L'explosion avait tout détruit, laissant les survivants sur le cul devant un si beau moment. Notre protagoniste était debout, le corps attaqué par la technique de son interlocuteur. Cet homme la n'avait rien de normal, son chakra ne l'était pas non plus. Il semblait complêtement dépourvu de la moindre émotion. Il venait par la simple force de son énergie, de détruire le bar dans le qu'elle nous étions. Alors que Kira lui tenait encore tête, il en fallait bien plus pour en venir à bout. Lui le seul et l'unique Prince Des Guerriers. Le sang qui coulait dans les veines de notre Yotsuki, était un sang de la plus grande des lignées royal.

Il appartenait à la grande famille des Yotsuki. Les ancêtres du jeune héros n'étaient d'autre que les grands Yotsuki du village cachée de la foudre. Village qu'il avait dailleurs quitté. Il ne si sentait plus à son aise. Accablé par la pression de son statut, de son clan, et de ce qu'il devait accomplir en tant que tel. Trop de poids sur des épaules si lourdes, l'avait enfoncé dans le sol encore plus. Il ne pouvait pas porter à lui seul un fardeau si énorme. ëtre un Yotsuki d'accord ! Mais il ne voulait pas que sa vie soit bercé par les réçits des anciens. Il allait écrire lui même son histoire.

Logiquement, Kyojin Jigoku, le Prince rouge comme il avait eu l'odasse de se présenter. Prince rouge ? Quel minable, un sous fifre encore qui utilisé le mot " prince " à tout va. On ne devient pas Prince d'un simple claquement de doigt. On l'ait grâce à notre sang.

- « Prince rouge ? Cas tu accomplis dans la vie pour t'auto proclamer " prince " ? »Prenant un cour moment de pause avant de reprendre ses paroles. « Résister était chose facile. Tu as certes fait peur au faible ivrogne du bar. Mais il en faudra beaucoup plus mon petit. »Disait il tout en ce faisant craquer la nuque.

Prince rouge, et puis quoi encore. L'homme ne semblait pas détenir un quelconque lien royal. Il n'avait aucune classe, rien de distingué, mise à part une grande force de chakra. Il n'y avait pas non plus de quoi faire peur à un vrai " Prince ". Qu'importe ton rang, ton village, Kira n'avait peur de rien n'y personne. Si il devait combattre un adversaire avec un niveau bien supérieur, il ferait comme tout bon guerrier. Il mourait comme un homme dans la dignité. Mais aujourd'hui il ne s'agissait pas de mourir de ou vivre. Mais de montrer à cet homme que rien ne pouvait ébranler notre Yotsuki.

Les nouvelles paroles du déserteur n'avaient que plus allumé la flamme de la violance de Kira. Il venait tout simplement de lui poser des questions du son village natal. Le village de Kumo. Le seul petit soucis, c'était que Kira n'en avait que faire du village. A la fin des paroles du jeune rouquin, il fit un mouvement des plus fluide, lent pour ne pas montrer que ceci était un geste hostil. L'homme prit de la poche de son long manteau, un paquet de clope pour en griller une. L'allumant tout en tirant une barre pour raviver le tabac, Kira faisait alors le même enchaine que Kyojin. Avec un mouvement mais pour lui, rapide et sec, il attrappait la cigarette du roux pour la mettre dans sa bouche avant de repondre.

- « Rumeur ? Je n'ais que faire des " Rumeurs " que tu as pu entendre. C'est chose la ne font que causer la perte des personnes qui les disent. Veux tu crever ici et maintenant ? »Disait il en crachant la fumer de la clope avant de continuer ses paroles. « Comment ais je pu déserter ne te regarde pas. et l'homme impartial, je l'enmerde !!! »

Il venait de le mettre en colère. Parler du village en la présence de notre Yotsuki était une mauvaise idée. Une très mauvaise idée. D'une simple pression de ses deux doigts, Kira coupait la cigarette en deux. La laissant tomber sur le sol, il regardait fixement Kyojin dans les yeux avec un regard des plus sombre. Poing fermement serré, le Raiton no Kira encore activé, il ne suffisait d'un rien ... d'une toute petite chose pour que Kira l'éclate.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang S
Nukenin de rang S
avatar


Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014

Fiche ninja
Niveau: 36
Expérience:
310/400  (310/400)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Jeu 14 Aoû - 22:56

lightning & darkness

« Un ninja n'existe que pour une génération, mais son nom demeure jusqu'à la fin des temps. »


Tu ne devais pas perdre beaucoup de temps dans ses environs. Il faisait peut-être beau, le soleil illuminait les lieux, mais... les vacances n'étaient pas encore arrivées. Te reposer était une mauvaise idée et trop traîner l'était aussi, tu le savais très bien et pourtant tu prenais ton temps à glander entrain de parler avec cet homme à la chevelure noir. Oh ! Que dis-je ! À présent, à la chevelure blonde. Il était étrange, mais surtout, il dégageait une puissance grandiose. Cette force démentiel qui en était ressortit si soudainement, venait d'en choquer plus d'un, mais le modifiait physiquement. Du noir au blond, la teinture de ses cheveux avait subitement prit une toute autre forme. Le volume était devenu beaucoup plus long, les mèches partaient en pique vers le ciel bleuâtre, ses muscles se contractaient et semblait-il que son niveau augmentait. Au début, tu n'imaginais pas ce que tu venais de voir. Pour toi, ce n'était qu'un petit tour de manège son armure de foudre.

Et très vite, tu changeais d'avis lorsque tu le voyais d'un mouvement extrêmement brutal prendre ta clope pour tirer un coup à son tour. Elle venait de s'allumer ou plutôt tu venais de l'allumer à l'aide de ton briquet. C'était ta dernière, mais heureusement, tu ne le savais pas car cet homme... tu l'aurai simplement pulvérisé. Tu étais comme un gamin de dix ans. Tu ne désirais pas qu'on touche ce qui t'appartient et c'était le cas pour les cigarettes. Il n'y avait que le tout puissant pour savoir combien tu en fumais par jour, mais aussi, combien tu en achetais par jour ! Tous les ryôs que tu dépensais pour ses merdes. Cette drogue qui ne faisait qu'engendrer des problèmes à tes poumons. Voilà l'une des raisons pour laquelle tu ne pouvais pas très bien respirer de temps en temps ou bien pourquoi ta poitrine te faisait atrocement souffrir. Ton fournisseur cachait bien son jeu. Il t'injectait certainement un produit en plus à l'intérieur de ses barres. Toi, tu ne le savais pas et tu fumais ça comme un con, mais cette fois, c'était le blondinet le con.

Oui, ton interlocuteur la finissait, mais après ça, il s'exprimait de nouveau d'une façon des plus agressives. Il semblait que tes mots ne lui avaient pas plus. Tu remarquais très vite sur son regard, son visage, son expression... qu'il avait de la rancune envers le village caché de la foudre. Tes hypothèses étaient correctes en tout cas. Il venait bien des nuages et son manteau ne signifiait qu'une chose; il appartenait à ce fameux clan au corps phénoménal qu'on bâtissait les Yotsuki. Faire partie d'une telle lignée signalait qu'il était quelqu'un de dangereux, mais quant à toi... tu t'en foutais royalement. Il était fort, oui. Et puis ? C'est tout ce que tu te disais. Pour la simple et bonne raison que toi aussi tu étais un descendant d'une lignée royal et pas n'importe quelle lignée... tu étais héritier d'une lignée de Prince... de Roi ! Dans cette terre, tu étais bien le seul à pouvoir maîtriser les ténèbres. Il y en avait pas d'autre. Aucun autre homme maîtrisait ce don héréditaire.

Et c'était ce que contrairement à Kira, te classait comme un être supérieur. La brute dans un mauvais état avec des habits déchirés et quelques séquelles à cause de ton assaut, disait qu'encaisser ta technique était chose aisée. Comme disait le dicton: les hommes mentent, mais pas les chiffres. Une phrase qui venait d'un ancien prêtre du nom de Kaaris. Les dires de ton interlocuteur étaient fausses. L'image qu'on voyait était vraie. Il n'était pas bien donc inutile de mentir, mais bon, si il désirait la jouer robuste... c'était son problème. Quant à toi, tu n'en avais que faire et rétorquait clairement à sa demande. Il voulait savoir ce que tu avais accomplis pour te proclamer Prince. Pensait-il que tu étais un personnage au coeur joyeux, banale... un gentil garçon quoi. Il se trompait sur son compte. Et tu lui prouvais justement le contraire.

« Je ne me proclame pas Prince. Je suis un Prince... un Roi même ! Un Roi qui gouvernera un jour ou l'autre... un Roi qui sera au-dessus des autres Rois. »

Tu n'affichais aucun sourire à ce discours. Tu étais sérieux et tu le restais jusqu'au bout. Ton expression l'était aussi, autant que tes mots, et ton regard... on pouvait y décrire une détermination sans faille. Ce visage, tu ne le montrais pas à tout le monde. Cet homme t'avait obligé à le faire et il devait certainement remarquer ô combien tu étais déterminé. D'ailleurs, c'est à cause de cet événement qu'une idée te venait à l'esprit. Elle traversait, comme une étoile filante, qui t'obligeait à poursuivre après plusieurs respirations calme et sans gêne.

« On dirait que toi aussi, tu recherches à surpasser un homme ou plutôt... à te venger. Je peux le voir rien qu'en te regardant. Un grand événement se prépare et j'ai besoin de ta force pour ça. Si tu m'aides, nous finirons ce que nous allions commencer, ne t'en fais pas. »

La proposition était faite. Mélangé à ses mots, une aura destructrice et machiavélique s'en suivait. Une présence meurtrière qui émanait de ton être et planait dans les alentours, effrayant les hommes ivres et autres bouffons qui fuyaient de peur de se faire écraser par cette menace qui flottait. Les mains dans les poches, tu le fixais dans les yeux. Son chakra à lui aussi se dégageait fortement, mais allait-il comprendre, voir, remarquer... qu'il n'était pas de taille pour le moment. Que pour l'instant... le Roi conquérant, c'était toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nukenin de rang A
Nukenin de rang A
avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 07/08/2014
Localisation : In your ass

Fiche ninja
Niveau: 21
Expérience:
100/325  (100/325)


MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   Jeu 14 Aoû - 23:22

Lumière vs Obscurité


Chakra vs Chakra

Dire haut est fort que l'on est un prince, ne le fait pas forcement l'être dans la vrai vie. Il s'inventait une jolie petite vie, ou il allait diriger un village et devenir le roi. Mais le roi de quoi ? le roi de qui ? En qu'elle honneur cet homme la pouvait il devenir un roi ? Le son de sa voix montait de plus en plus au oreille de notre Yotsuki. Qui commençait par ailleurs à en avoir bien marre de l'entendre. Un poing dans la gueule du roux et le tour est joué. On en parle plus, on rentre à la maison ... Mais combattre ici et maintenant, après avoir subit une technique de plein fouet, et de même que son manteau de chakra s'estompé.

Kira n'était pas dans la meilleur des situations pour essayer de commencer une confrontation. L'instant présent ne jouait pas en sa faveur, mais le caractère bien trempé qu'il avait, le poussé à faire des choses débile. Oui, la soif de combat, la soif de sang, de vengeance qu'il gardait depuis maintenant plusieurs années, ne demandé cas sortir. Prendre le dessus sur lui, atteindre les plus petites zones de son cerveau pour en avoir le plein contrôle. Ou que non, il ne fallait pas trop tâter le morceau avec un appât. Parce qu'il mort très vite. Notre héros fut alors surpris par les paroles de Kyojin. Il parlait d'un évènement qui semblait être quelque chose d'énorme.

Il osait prononcer dans ses paroles, une chose vraiment pénible à entendre pour Kira. Il lui demandait de l'accompagner pour cet chose tant fascinante. Mais comment vous dire ... Il voulait n'y le rejoindre dans son équipe, et encore moins participer à un truc dont il ne s'avait que dalle. Mais la curiosité maladive et de son égo sur dimensionné, allait bien par simple envie de voir qui buter, l'accompagner. Un petit sourire sur le visage de Kira, il était bien ambiancé à casser des culs, et surtout à trouver du Kumojin. Une vieille histoire qui doit être réglé rapidement et efficacement. Posant la main gauche sur l'épaule du soit disant " prince rouge " il prit la parole tout en estompant son Raiton no Yoroi.


- « Un évènement ? Je t'accompagne, mais ne crois pas m'avoir de ton coter. A la moindre occasion je te ferais bouffer t'es dents le roux. Ne l'oublie jamais. »

Sur c'est mots, le Yotsuki disparut laissant le filtre de la cigarette sur le sol.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Avec Kyojin   

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Kahou - Qu'une nouvelle histoire commence ... :: Reste du monde :: Pays sans force militaire :: Shimo no kuni 霜の国-